Miss Sarajevo d’Ingrid Thobois

miss sarajevo

Miss Sarajevo d’Ingrid Thobois

Éditions Buchet Chastel

Sortie le 23/08/2018

Note : 3/5


 

Joachim a 44 ans. Il vient d’apprendre le décès de son père, qu’il n’a pas vu depuis de très nombreuses années. Cette perte le laisse totalement orphelin. Il n’a plus personne, il est seul… Seul avec ses questions, ses doutes, ses angoisses et ses fantômes. Alors il se souvient, alors qu’il avait à peine 20 ans, de son premier voyage dans un pays en guerre : les 2 mois passés à Sarajevo en 1993 l’ont marqués à jamais…

Il n’y a rien à comprendre à la psychologie d’un tueur. Il n’y a pas de psychologie du tueur. Il y a un conflit dont les nations européennes s’excusent au motif qu’elle serait ethnique

Dans ce roman qui mêle à la fois les époques, les pays et la Grande Histoire, Ingrid Thobois nous plonge dans les douleurs infligées par autrui, subies et dépassées.

Le père de Joachim et Viviane était cet homme à l’affût, posté en lisière d’une famille qu’il avait construite comme malgré lui, ou bien par accident, et qu’il regardait souvent comme un corps étranger, une greffe à sa vie.

Quelles soient dues à la guerre, comme pour la famille que rencontre Joachim à Sarajevo, ou en raison du silence et des non-dits familiaux, les blessures sont ici profondes. Chacun doit alors puiser en lui la force de les panser.
Joachim tente de combler les silences par les bruits des obus, cherche à faire taire ses acouphènes au milieu des bombes… Comment apprendre à vivre dans le manque perpétuel d’amour, de parents, de gestes tendres et de paroles déculpabilisantes et rassurantes ?

D’abord perçue comme exotique, sa vie professionnelle l’a éloigné de ses connaissances aussi bien que des amis, jusqu’à l’en séparer tout à fait. De leur curiosité n’est vite resté qu’n ennui poli, et réciproquement – les voyages, comme les enfants, assomment ceux qui ne les ont pas faits.

Un roman fort, tout en pudeur, où résonne le son des coups qui blessent mais ne tuent pas…

Merci à NetGalley et aux Éditions Buchet Chastel pour leur confiance.

6 réflexions sur “Miss Sarajevo d’Ingrid Thobois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s