Deux stations avant Concorde de Peire Aussane

Deux-stations-avant-Concorde

Deux stations avant Concorde de Peire Aussane

Éditions Michalon

Sortie le 30/08/2018

Note : 3/5


 

Alors qu’elle est seule dans le métro parisien, Eve croise le regard d’un homme qui la désarme. Une rencontre du hasard qui va bouleverser la vie qu’elle mène, entourée de ses 2 enfants et d’Antoine, l’homme de sa vie. Une rencontre qui va soulever les voiles qui assombrissent parfois son quotidien, qui pèsent sur ses épaules depuis si longtemps… trop longtemps…

C’est une fois de plus grâce aux 68 premières fois que je découvre cette jolie plume que possède Peire Aussane. Pour ce premier roman, elle nous entraine dans les pas d’une jeune femme perdue dans une vie sans réelle consistance, comme prisonnière d’un léger brouillard.
Sans être malheureuse, Eve sent un manque, un vide… Elle se sait habitée par le souvenir de sa grand-mère, exilée au Japon bien avant sa mort. Et quand elle décide, sur un coup de tête de partir pour Tokyo, elle ne pense pas trouver ce qu’elle ne croyait pas chercher…

Nous sommes constitués en partie de ce qui s’est joué dans la vie de nos aïeux. C’est une sorte d’héritage involontaire et inconscient. C’est même plus que cela. C’est une part de nous, une infime partie de chacune de nos cellules qui nous constituent et nous font penser, agir ou ressentir. Or, cette part de nous qui nous vient du passé pèse parfois si lourd qu’elle entrave notre existence et rend difficile l’accès à notre nature profonde.

Au delà des réponses, c’est la liberté, la force d’exister et le souffle léger qu’elle emporte avec elle, pour ne plus les laisser s’échapper.

Chaque pas est une victoire, car le miracle est toujours là. Ce miracle d’être présente, de ne pas rêver d’ailleurs et d’autrement, de se suffire, d’être émerveillée.

Une écriture fine, toute en douceur, avec un travail méticuleux sur les personnages, donnent à ce premier roman une teinte de bonheur simple… Un joli moment de lecture !

68 premières fois

5 réflexions sur “Deux stations avant Concorde de Peire Aussane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s