Le mardi sur son 31 #26

noeud papillon

Ce rendez-vous hebdomadaire a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de proposer une citation de la page 31 de sa lecture en cours…

L’abbé Palluy a préféré prévenir son protégé, lui expliquer comment sont traités les jeunes garçons comme lui. Si on se méprend sur eux, c’est normal. On ne peut en vouloir à personne, à ajouté son vieil ami. Privé de tout ce qui fait la dignité d’un être humain, on risque de s’en éloigner.

Citation tirée du roman d’Hélène Jousse, Les mains de Louis Braille

410CtvGtieL._SX210_

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s