UnPur d’Isabelle Desesquelles

UnPur d’Isabelle Desesquelles

Éditions Pointillés Belfond

Sortie le 22/08/2019

Note : 4/5


Tout d’abord, je tiens à remercier Babelio et les Éditions Pointillés Belfond pour leur confiance…

Benjamin et Julien, huit ans, sont jumeaux. Ils passent leur vacances en Italie avec leur mère, une actrice fantasque et originale. Quand Benjamin se fait enlever, c’est toute la vie de cette famille qui est comme suspendue. Le ravisseur, un pédophile brutal et dominateur, utilise le jeune garçon et en fait son complice. Commence alors pour Benjamin une lente descente aux enfers…

Mais c’est le sien que je veux entendre battre, même si ensuite je n’ai eu de cesse de trouver le mien, être certain qu’il restait quelque chose de vivant en moi après Venise. Si j’entendais mon pouls, j’étais obligé de ne pas mourir. Et j’ai continué.

Le dernier roman d’Isabelle Desesquelles est terrible… Une véritable torture même… Mais il est tellement bien écrit qu’on en redemanderai presque !!

UnPur est le calvaire d’un enfant de huit ans, enlevé, séquestré et violé par un homme qu’il appelle le Gargouilleur. Durant cinq ans, il va supporter ces jours difficiles, la violence de son ravisseur et la culpabilité de devoir être complice d’autres enlèvements d’enfants.

UnPur est l’histoire d’un adulte brisé par cinq années de sévices. Un homme en proie à des pulsions causées par la séquestration. Un jeune garçon perdu, effrayé par un monstre…

Depuis sept ans que j’ai échappé au Gargouilleur, j’ai enfermé le passé à triple, quadruple, quintuple tour. Je suis sans pays, sans racines, sans drapeau, je suis au choix.

UnPur est aussi un roman doté d’une écriture toute en finesse, fluide et légère, belle et lumineuse, en totale contradiction avec son sujet. C’est aussi là que réside le côté percutant du roman. On se sent coupable d’en aimer les pages, les mots, alors qu’on lit l’indicible et l’inacceptable.

UnPur est l’enfance broyée, l’innocence piétinée et la volonté de survivre. C’est le combat d’un homme contre lui-même, sa culpabilité et son dégoût pour ce que son ravisseur a fait de lui…

La fêlure d’une mère, elle est votre blessure à vie.

C’est un magnifique roman, tout simplement…

11 réflexions sur “UnPur d’Isabelle Desesquelles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s