Le mardi sur son 31 2020#07

noeud papillon

Ce rendez-vous hebdomadaire a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de proposer une citation de la page 31 de sa lecture en cours…

Joséfa avait senti poindre un agacement compréhensible chez son interlocuteur. Elle avait aussitôt renoncé à poursuivre davantage. Elle en savait assez. Son but n’était pas de dénigrer les forces de l’ordre qui ne faisaient après tout que leur boulot. Elle n’avait surtout pas l’intention de reprocher quoi que ce soit à Laborie, toujours tellement chatouilleux sur le respect du règlement. Elle l’avait donc remercié d’un sourire chaleureux pour tous ces renseignements.

Citation tirée du roman de Sylvie Baron, Un coin de parapluie

un-coin-de-parapluie-9782702161746_0

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s