Throwback Thursday Livresque 2020#10

retour2

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous retrouve pour notre rendez-vous du jeudi : le Throwback Thursday Livresque. Si vous ne connaissez pas la définition de ce rendez-vous, le principe est simple :

Ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Vous pouvez retrouver tous les articles sur le blog de Carole, my-boOks.

Le thème de cette semaine est : Sujet tabou

Cette semaine, le roman que je vous présente s’est imposé à moi en découvrant le thème. Les histoires aux sujets tabous sont souvent dures mais elles sont nécessaires pour faire avancer les choses et les mentalités…

CVT_Petit-coeur_7136

 

Voici ce que j’en disais à l’époque :

La vie de Puck n’a rien d’aussi doux que le titre de cette chanson qu’elle fredonne à table, « Petit coeur »… À 5 ans, elle quitte son quartier défavorisé de Rotterdam où elle vit avec sa mère pour rejoindre l’immense château du nouvel amant de celle-ci. Un sentiment de sécurité l’envahit, malgré la précipitation de leur déménagement. Elle croit que leur vie sera à partir de ce jour là plus douce. Mais cet homme, que tout le monde prend pour son grand-père vu son âge, va très vite lui faire vivre un enfer…
Quel roman ! Il est dur, il est révoltant, il est dérangeant mais quelle écriture !!!! Kim van Kooten se met à la place de cette petite fille, si naïve et innocente, qui ne comprend pas ce qu’il lui arrive. Entre la perversité de son nouveau père, l’aveuglement de sa mère, l’absence de famille stable autour d’elle, elle ne sait pas si ce qui lui arrive est normal ou non.
Cette écriture toute en simplicité, où chaque mot trouve sa place, sans en faire trop, mais sans chercher non plus à nous protéger, nous étreint, nous émeut, nous étouffe… Il est difficile de soutenir ces phrases, ces non dits, mais finalement n’est-ce pas aussi là le rôle de la littérature : nous faire voyager certes, mais dans notre propre monde, sale et détestable… Parce que tout n’est pas rose, tout n’est pas simple et tout n’est pas toujours tendre…
Un grand merci à NetGalley et aux éditons Calmann Lévy pour ce roman qui ne peut malheureusement laisser aucun de nous indifférent…

 

Et vous, avez-vous lu ce roman, connaissez-vous l’auteur ?

A quoi pensez-vous quand on évoque ce thème ?

A la semaine prochaine…

 

 

 

5 réflexions sur “Throwback Thursday Livresque 2020#10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s