La femme révélée de Gaëlle Nohant

CVT_La-femme-revelee_124

La femme révélée de Gaëlle Nohant

Éditions Grasset

Sortie le 02/01/2020

Note : 4/5


 

Que faire quand on est en danger ? Que les risques deviennent vraiment trop grands et qu’on a peur pour sa vie ? Que l’ennemi est suffisamment puissant pour ne pas être inquiété par votre disparition ? Et que votre fils à lui aussi besoin d’être en sécurité ? Eliza a choisi : elle fuit. Pour tenter de se reconstruire ailleurs, de trouver sa place et revenir chercher Tim…

C’est humain, tu vois, d’aspirer à la liberté, de ne pas supporter la cage.

Gaëlle Nohant signe avec ce dernier roman un magnifique portrait de femme. A la fois forte et fragile, Eliza est une épouse traquée, une mère en souffrance et une déracinée.
Alors qu’elle échoue dans un hôtel de passe dans un Paris des années 50, armée de son seul appareil photo, on assiste à l’envol de cette femme nouvelle, qui a trouvé un sens à sa vie, sa place dans ce monde et qui, par son regard juste et tendre, photographie les scènes de son univers. Mais le prix à payer est trop élever et elle décide finalement de quitter la France pour revenir plusieurs années après revoir son fils. Cet abandon est pour Eliza une plaie ouverte et elle ne peut continuer à vivre sans la refermer.

Avec une écriture travaillée, rythmée, fluide et remplie d’émotion, Gaëlle Nohant nous offre une histoire à l’image de son personnage : notre regard parcourt des photographies de vie, d’amour, de haine et de violence aux sons du jazz ou de slogans de contestataires. On se laisse emporter par ce rythme et cette chaleur, on vibre et on espère, et enfin on souffle et le cœur s’apaise.

Jusqu’où aller pour sauver sa vie ? Qu’est-on prêt à sacrifier ? Comment en accepter le prix ? Qu’elle soit Blanche comme Eliza ou noirs comme ces pauvres gens parqués dans les ghettos de Chicago, chacun puise une force au plus profond de lui et se relève… Parfois pour une vie meilleure… Parfois pour pouvoir simplement se regarder le matin, le dos droit et le regard fier…

On dit que la deuxième vie est la plus surprenante, parce que c’est celle qu’on vole.

Un grand merci à NetGalley et aux Editions Grasset pour leur confiance…

12 réflexions sur “La femme révélée de Gaëlle Nohant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s