Les cœurs imparfaits de Gaëlle Pingault

Les-coeurs-imparfaits

Les cœurs imparfaits de Gaëlle Pingault

Éditions Eyrolles

Sortie le 19/03/2020

Note : 4/5


 

Charles, Barbara et Lise ont un point commun : ils passent tous les trois quelques heures de leur vie au sein de l’Ehpad les Genêts. Charles en est le médecin, Lise une des aides soignante et Barbara la fille d’une résidente. Quand ce trio se rencontre, chacun, à sa manière, est à un tournant de sa vie. Enfance difficile, couple à la dérive, solitude assumée… Ils ont à apprendre les uns des autres, pour continuer à avancer…

Je ne m’étonne plus depuis longtemps des remarquables découvertes que me font vivre les 68 premières fois. Le second roman de Gaëlle Pingault fait partie des jolies pépites qui arrivent sans crier gare.

Tout est succulent dans ce roman : l’histoire de ces trois personnages d’abord. On s’attache rapidement à leur fragilité, à leur ténacité, à leur trait d’humour. On partage leur ennui, leurs doutes et leurs joies simples. Derrière l’image, ils ont tous trois une zone d’ombre qui les rend si humain…

Depuis, Barbara a grandi. Elle s’est construite contre, puisqu’il n’y avait pas moyen de le faire avec. Elle n’a pas trouvé d’autre voie. y en avait-il une ?

L’ambiance ensuite… Offerts par petites touches, tout au long des pages, les chemins que les personnages ont empruntés sont sinueux, douloureux et parfois nostalgiques. Sans jugement aucun, l’auteur nous entraine avec elle dans l’enfance compliquée de Barbara, dans le salon froid et sans âme de Charles et au cœur des bouffées d’oxygène nécessaire à Lise pour tenir debout.

Et l’écriture enfin… Sublime, légère, poétique et tellement juste. Gaëlle Pingault doit aimer les gens, les rencontres, les gestes simples, pour nous faire cadeau de tant de tendresse et de chaleur. Chaque phrase, chaque mot, a sa mélodie…

Il ressent encore chaque jour à quel point une relation qui dysfonctionne bouscule les différents protagonistes qui la vivent. Abîme. Désagrège. Il connaît la puissance de ces mécanismes, la façon dont ils vous donnent le sentiment d’être une mouche prise au piège sur un papier collant.

Ce roman résonne d’un message puissant : être soi, malgré les doutes, les blessures, s’ouvrir aux autres et prendre soin d’eux, pour se réchauffer soi-même… Et rester indulgent face à cette vie tortueuse mais belle…

 

logo68p

 

5 réflexions sur “Les cœurs imparfaits de Gaëlle Pingault

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s