Mémoire de soie d’Adrien Borne

Mémoire de soir d’Adrien Borne

Editions JC Lattès

Sortie le 19/08/2020

Note : 5/5


C’est à La Cordot qu’une terrible histoire de famille se joue. Douloureuse et banale à la fois. Emile, 20 ans, part pour deux ans de service militaire. Auguste, son père, lui a dit au revoir la veille, sans plus de cérémonie. Suzanne, sa mère, n’a pas eu un seul geste de tendresse quand il est venu la saluer. Augustin, ce prénom que personne ne prononce, cet homme que chacun cherche à oublier, vient faire irruption dans la vie d’Emile et briser le silence…

Ils l’ont élevé dans une modération de chaque instant, sans heurts, dans une forme de banalité tranquille que seule cette convocation à l’armée est venue bousculer.


Mémoire de Soie est le premier roman d’Adrien Borne. Et c’est pour ma part un réel coup de cœur…

Roman d’ambiance, on est totalement plongé dans le quotidien d’une famille ardéchoise. La première guerre mondiale est terminée depuis 18 ans et la seconde approche à grands pas. Chaque foyer garde encore en mémoire les fantômes tombés dans les tranchées. Mais si certains souvenirs sont chéris, d’autres sont à jamais enfouis.
Suzanne est une femme dont la douleur n’a d’égale que la résignation. Elle a aimé un homme qu’elle pensait avoir le temps de découvrir mais que la grippe lui a volé. Elle a donné la vie à un fils que la mort a terni. Murée dans le silence, elle a choisi de ne rien dire des origines, des racines, des coups du sort… Pendant 20 ans, son histoire a été oubliée, balayée, rayée des cartes. Pourtant, elle savait qu’un jour la vérité éclaterait. Et comme pour les ombres tapies au coin du feu, c’est elle qui a choisi d’éclaircir le passé…

Elle avait tout connu sans rien connaître ; elle avait aimé sans même avoir le temps ; elle avait été mère à peine le désir d’enfanter ; elle avait été malheureuse en ayant tout juste salivé du bonheur.


Mémoire de soie est un roman émouvant, poignant, qui sert le cœur et le corps. C’est l’histoire d’une femme, d’une mère, d’une épouse à qui rien, jamais, n’a été demandé. Elle a subi, endossé, plié. Sa seule arme : le silence. Émile, son fils, qu’on prend immédiatement d’affection, sera le premier à en payer le prix.

Une narration, une écriture, un choix des mots justes et pesés, tout est dans ce roman un coup de maître. Une histoire d’ombres aux lumières éblouissantes…

10 réflexions sur “Mémoire de soie d’Adrien Borne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s