Les impatientes de Djaïli Amadou Amal

Les impatientes de Djaïli Amadou Amal

Éditions Emmanuelle Collas

Sortie le 04/09/2020

Note : 4/5


Quand on est une fille, au Cameroun, la liberté est un doux rêve inaccessible. Qu’elle soit innocente comme Hindou, qu’elle ait passé son bac comme Ramla ou qu’elle soit une première épouse depuis 20 ans, le seul maître mot chez les femmes peule c’est munyal, la patience. A travers ces 3 visages, c’est la voix de toutes les petites filles violentées, soumises et forcées qui résonne à nos oreilles…

Djaïli Amadou Amal est une auteur qui a une connaissance toute personnelle de ce qu’elle écrit. Et ça se sent ! C’est avec le cœur, avec les larmes et dans un cri, qu’elle nous offre ce très beau roman.

Que c’est dur d’être une fille, de toujours donner le bon exemple, de toujours obéir, de toujours se maitriser, de toujours patienter !

Il est évidemment touchant, émouvant et révoltant de vivre aux côtés de ce trio de femmes. Une fois passée la violence du mariage forcé, on découvre leur quotidien. Soumises à leurs époux, elles ne peuvent trouver refuge auprès de leur famille même si leur vie n’est que brimades, coups et viols. C’est ainsi que va la vie pour les femmes africaines.

Le meilleur époux n’est pas celui qui chérit mais celui qui protège et qui est généreux. Il est inconcevable que les choses soient autrement.

Ramla, Hindou et Safira sont les facettes d’un même visage : même si leurs yeux sont baissés, elles ne courbent pas le dos et sont bien décidées à faire entendre leur voix. Leur vie n’est pas insignifiante, personne ne peut en jouer. Elles restent maitresse de leur destin, parfois au prix de la folie…

Une écriture simple, des mots justes et un message fort.

Ces impatientes nous offrent leur combat… Nous nous devons de le porter loin…


Ils en parlent aussi :

 Au fil des livres ♦ Domi C Lire ♦ Sonia boulimique des livresJoëllebooks

9 réflexions sur “Les impatientes de Djaïli Amadou Amal

  1. Je viens de le terminer. C’est un témoignage bouleversant et nécessaire sur la condition de femmes peules et musulmanes au Cameroun, totalement soumises à leurs épouses, confrontées au mariage forcé, au viol, à la violence conjugale, à la polygamie, à la menace de la répudiation …

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s