La canine de George de Sigolène Vinson

La canine de George de Sigolène Vinson

Editions de l’Observatoire

Sortie le 06/01/2021

Note : 3/5


Bon bon bon… Par quoi commencer ? Je crois que cette chronique sera l’une des plus difficiles à écrire. Et elle ne prendra pas la forme habituelle.

D’abord parce que je serais bien incapable de résumer l’histoire. Je peux juste vous dire que les personnages, ô combien loufoques, sont plus qu’attachants.
Louise est le point de départ. Alors qu’elle est chez son dentiste, elle est attirée par une étude de cas, celle de la canine de George. Au fil de la lecture, sans se l’expliquer, elle vit aux côtés de ce George et se prête même au jeu de sculpter son visage…
George et Helen eux, vivent à Liverpool. Âgés de 77 et 10 ans, ils sont voisins. Tout comme Louise, Helen ne cherche pas à comprendre son attachement à George. Elle souffre d’une maladie respiratoire et elle compte bien sur lui pour l’aider à abréger ses souffrances.
Et puis on rencontre Angelo, ce pseudo gourou farfelu qui vit à Christiana et qui cherche à récupérer les pierres d’une fresque qu’il a lui même vendu aux plus offrants…

Tous ces personnages, armés de leurs quêtes, de leurs rêves mais aussi de leur solitude, vont se rencontrer… Et cette fameuse canine de George me direz-vous ? Elle est le lien qui unit ces histoires…

Maintenant je dois vous avouer que j’ai souvent penser à stopper ma lecture. Non que l’écriture ne m’emportait pas, elle est poétique et mystérieuse. Mais je n’ai pas toujours eu les clefs pour ouvrir toutes les portes. Alors je me suis laissée porter… Parce que j’ai bien senti qu’il y avait quelque chose de cacher, de plus profond que ces histoires farfelues et hallucinées… Des émotions tues, des blessures invisibles et des chagrins inconsolables. Et que notre oreille était la seule chose à offrir…

Je souris par-dessus ma tristesse, la vie ne gagne jamais sur la mort, mais elle fait quand même plaisir à voir.

Merci à Babelio et aux éditions de l’Observatoire pour leur confiance.


Ils en parlent aussi : 

Mumu dans le bocage ♦ mots pour mots

6 réflexions sur “La canine de George de Sigolène Vinson

  1. Merci pour le lien…. 🙂 Oui une lecture complexe et dont il a fallu que je recherche parfois les liens avec l’auteure et George Harrison pour en saisir toute la portée…. mais je te rejoins l’écriture et l’univers sont très poétiques et j’ai beaucoup aimé m’y promener 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre à alexmotamots Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s