Mourir au monde de Claire Conruyt

Mourir au monde de Claire Conruyt

Editions Plon

Sortie le 19/08/2021

Note : 4/5


Axelle est religieuse. Elle se souvient de cette jeune fille de 20 ans, seule sur un quai de gare, sa valise à la main. Elle est entrée au couvent, elle est devenue Sœur Anne. Et Axelle, doucement, s’est effacée. Elle a disparu, sous l’incompréhension du frère tant aimé, la culpabilité du père adoré et la froideur de la mère dépassée… Quand Jeanne arrive au couvent, comme novice, Sœur Anne est remplie de doutes. Que vont-elles apporter l’une à l’autre ? Marcheront-elles sur le même chemin, vers l’amour de Dieu ?

Le premier roman de Claire Conruyt est une réussite. Court, concis, poétique, il se lit en s’imprégnant de l’atmosphère silencieuse et calme d’un lieu de prières.

Elle est tristement belle. Les contraires s’épousent chez elle. Elle est fragile et résistante, craintive et brave, résignée et insoumise. Des imprévisibles alliances qui la rendent mystérieuse.

C’est sur les questions de vocation, de foi, d’appel que l’auteur nous entraîne. Axelle a fait le choix, à 20 ans, de se couper du monde, de mettre un couvent entre elle et l’extérieur. de nombreuses années plus tard, elle ne sait plus si sa place est ici, entre ces murs, au milieu d’une communauté qui ne l’attire plus.

L’arrivée d’une jeune novice, Jeanne, amplifie ses doutes. Son innocence, sa certitude, le sourire qui ne disparaît jamais de son visage… Tout ça ébranle Sœur Anne. de leur amitié profonde naîtra l’étincelle qu’elle attendait. L’obscurité disparaît et elle peut alors prendre la décision qui s’impose…

Une très belle écriture, tout en introspection, en poésie, en douceur. Des mots qui résonnent et qui touchent. Mourir au monde est un cri du cœur, mais aussi du corps, d’une femme qui se croyait disparue. Et qui va redécouvrir la lumière…

Le corps, une fois mis au pas, s’oublie. Il ne dort pas pour autant. Mais il est occupé : les tâches l’appellent, la cloche le convoque, la nuit l’invite au repos et les premières lueurs du jour l’éveillent.

Merci à NetGalley et aux Éditions Plon pour leur confiance.

12 réflexions sur “Mourir au monde de Claire Conruyt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s