L’autre moitié du monde de Laurine Roux

L’autre moitié du monde de Laurine Roux

Editions du Sonneur

Sortie le 20/01/2022

Note : 5/5


C’est au cœur du delta de l’Èbre que vivent les Vásquez Montalbán. Pilar et Juan sont au service de Doña Serena, appelée la Marquise. Pilar œuvre en cuisine et Juan dans les rizières. Ils sont nombreux à sa fatiguer le dos, à courber l’échine et à garder le poing serré au fond de la poche. Mais la fatigue et les humiliations contribuent à faire grossir la colère et les envies de révolution. Toya assiste, impuissante, à toute cette agitation qui gronde. Mais elle promet de se battre, de garder la tête haute, et de venger tous les fantômes qu’elle a aimé…

C’est avec le sanctuaire que j’ai découvert Laurine Roux. Un roman qui vous emporte, qui vous embarque, qui vous harponne. C’est donc avec beaucoup de confiance que j’ai ouvert L’autre moitié du monde. Et c’est une explosion, un souffle, une déflagration qui se sont offerts à moi. Ce roman est beau, émouvant, révoltant. Il chamboule, il bouleverse, il bouscule et il impressionne…

Chaque personnage de l’histoire touche par ce qu’il est, ce qu’il défend, et la place qu’il cherche. Même les très méchants, les plus terribles, les plus sadiques, jouent leur rôle avec zèle et conviction.

A trop appuyer sur l’échine, elle a redressé leurs têtes.


Laurine Roux a ici, dans ce récit, tout ce qui fait d’un auteur un fabuleux conteur. Car elle nous emmène avec elle, dans les chaumières, sur les routes, ou les armes à la main. Elle nous touche, elle nous remue… Et c’est avec une pointe de nostalgie, déjà, quelques heures seulement après avoir refermé la dernière page, que je laisse Toya à ses terres…

Le roman commence comme il se termine, avec des œillets rouges en bord de route. Des fleurs qui rappellent aux vivants que les fantômes qui nous entourent sont présents, à nos côtés. Qu’ils nous donnent la force d’avancer…

Les fantômes, ils mangent des fleurs. Des fraîches. Sas quoi, ils meurent. Sans amour, les fantômes n’existeraient pas. Voilà ce que nous apprennent les bouquets au bord de la route.

4 réflexions sur “L’autre moitié du monde de Laurine Roux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s