Asphalte de Matthieu Zaccagna

Asphalte de Matthieu Zaccagna

Editions Noir et blanc

Sortie le 06/01/2022

Note : 3.5/5


Victor a 17 ans lorsqu’il claque la porte et qu’il part dans la rue, sans savoir où mais loin. Il fuit ce père violent, autoritaire, tortionnaire. Il se libère de cet appartement dans lequel l’air et la lumière lui manquent. Et il court, avec pour seule compagnie la douleur lancinante dans ses genoux, ses pieds, ses jambes. Il se dérobe à son père mais il va devoir affronter un autre combat : celui de la rue, de ses coups, et des nuits sans rêves…

Je tiens à remercier NetGalley et les Éditions Noir sur blanc pour leur confiance et l’envoi de ce roman court, intense, perturbant.

On sait peu de choses sur Victor, ce jeune garçon qu’on sent perdu, très seul et terrifié. Ce sont des bribes de son histoire qu’il nous offre, entre deux courses folles dans les rues de Paris. Ce sont des souvenirs qu’il nous raconte entre deux rencontres salvatrices. Et puis ces cauchemars, ces épisodes de violence extrême, que lui inflige ce père monstrueux.

Ce silence qui l’entoure, s’installe, vous glace le sang, remonte le long de votre colonne vertébrale. Louis arrive dans la pièce et nous savons. Tout se transforme. Se mue en silence pesant. Ce silence qui empêche de dire. Qui réduit au néant. Les choses se figent. N’attendent qu’une chose. La sentence.

C’est bien la force de ce roman. L’horreur est présente en filigrane, sans étalage de scènes insoutenables, sans détails plus sombres à chaque page… Mais c’est d’autant plus insupportable et déroutant.

L’écriture est belle, totalement ancrée dans l’esprit de Victor. Des phrases courtes, essentielles, brèves, lorsque cet adolescent est dans la rue, en fuite, au pas de course. Et des récits plus détaillés, plus profonds, quand il nous parle de sa mère, de son amour et de ce manque immense qui le submerge…

Victor est un jeune homme que la vie n’a pas épargné. C’est un enfant brisé par la violence de celui qui aurait dû le protéger. C’est un adolescent courageux, qui fuit un monde cruel à une vitesse effrénée, espérant juste pouvoir se reposer…

2 réflexions sur “Asphalte de Matthieu Zaccagna

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s