Les petits garçons de Théodore Bourdeau

ob_00fca1_les-petits-garcons

Les petits garçons de Théodore Bourdeau

Éditions Stock – Arpège

Sortie le 02/01/2019

Note : 2.5/5


 

Naître, grandir, faire des choix et les assumer, se lier d’amitié et trouver sa voie. Pour le narrateur, dont l’enfance a été heureuse, devenir un homme n’est pas chose facile. Heureusement que Grégoire, son plus fidèle ami, est à ses côtés. Même si tout ou presque les oppose, il sera son point d’ancrage…

Avec sa couverture douce, un joli titre et un résumé sympathique, ce roman avait tout pour me plaire. Les 68 premières fois sont passées par là et m’ont donné l’occasion de découvrir la plume de Théodore Bourdeau.

Si j’en ai aimé l’écriture, la mélodie des mots et la tendresse des souvenirs, je me suis assez vite ennuyée.
Le narrateur est un jeune homme peu sûr de lui, qui navigue de décision en décision sans jamais s’assurer qu’il en ai le véritable enjeu. Loin d’être malheureux, on le sent comme spectateur, au bord de sa vie.
A la différence de Grégoire, son ami l’enfance, il porte un regard sur le monde qui ne le fait pas avancer…

Je partais en direction de l’école, sans trop savoir si tout allait bien se passer, et en me demandant surtout pourquoi il fallait toujours, dans la vie, s’éloigner des douceurs familières pour prendre le risque du monde extérieur.

Une écriture prometteuse, qui mérite un prochain roman plus enjoué, une histoire plus captivante et des personnages plus dessinés…

 

68 premières fois