Le mardi sur son 31 #15

noeud papillon

Ce rendez-vous hebdomadaire a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de proposer une citation de la page 31 de sa lecture en cours…

Le Plantagenêt marche à grands pas sur les quais. de loin, découpé du ciel sombre, sa tête virevoltante évoque une flamme. Soudain, il ordonne aux équipages d’embarquer. Qu’importe que la nuit tombe, que Guillaume soit petit et Aliénor enceinte de sept mois. Ses barons normands tentent de le dissuader. Il répond que ce 6 décembre est le jour de la Saint-Nicolas, patron des marins et des voyageurs.

Citation tirée du roman de Clara Dupont-Monod, La révolte

index

 

Le mardi sur son 31 #14

noeud papillon

Ce rendez-vous hebdomadaire a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de proposer une citation de la page 31 de sa lecture en cours…

 –  » Je suppose que toi non plus tu n’as pas beaucoup dormi la nuit dernière, dit-il.

– Non.  » Elle reposa sa tasse et tapota sur son alliance, une habitude quand quelque chose la contrariait. « Ed, as-tu repensé à l’idée d’ouvrir une clinique en ville ? Ou de t’associer avec quelqu’un ? Il n’y a plus beaucoup de médecins qui font des visites à domicile comme toi, tu sais ? »

Il sirota son café. Le breuvage s’infiltra dans ses veines comme la drogue puissante qu’il était.

Citation tirée du roman de Brad Watson, Miss Jane

41oq7rxioll._sx195_

 

Le mardi sur son 31 #13

noeud papillon

Ce rendez-vous hebdomadaire a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de proposer une citation de la page 31 de sa lecture en cours…


Je me suis rendu compte que Georges était tout ce que j’avais toujours voulu être. Il était intelligent (dix-neuf en maths pour un DM qu’il avait fait en à peine trois heures), avait une bonne tête, était apprécié de tout le monde, avait confiance en lui. Le stéréotype du gars cool.

Citation tirée du roman d’Illana Cantin, Georges, le monde et moi

Georges-le-monde-et-moi

 

Le mardi sur son 31 #12

noeud papillon

Ce rendez-vous hebdomadaire a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de proposer une citation de la page 31 de sa lecture en cours…


S’il n’avait pas claqué tout son blé à la fête foraine et au Metro, il aurait pu se payer des sapes décentes. Il faut dire que jusque là, les problèmes de garde robe ne l’avaient guère tourmenté. Mais depuis peu, il avait vu les conversations prendre un tour inhabituel au bahut. Les mecs se montaient la tête pour une paire de Torsion ou un t-shirt Waikiki. Contemplant sa malheureuse dégaine dans le miroir, il se promit de faire des économies

Citation tirée du roman de Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux

CVT_Leurs-enfants-apres-eux_2834

 

Le mardi sur son 31 #11

noeud papillon

Ce rendez-vous hebdomadaire a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de proposer une citation de la page 31 de sa lecture en cours…


J’en avais marre du célibat, des copines qui vous regardent de travers parce que vous êtes encore seule, des diners de couples qui se font sans vous, comme si vous étiez contagieuse.

C’était l’occasion de changer tout ça.

Citation tirée du roman d’Émilie Gruyelle, (En)quête d’amour

417G+RAGZkL._SX195_

 

Le mardi sur son 31 #10

noeud papillon

Ce rendez-vous hebdomadaire a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de proposer une citation de la page 31 de sa lecture en cours…


En hiver, la famille, hommes et femmes réunis, passe la veillée à l’étable pour profiter de la chaleur des bêtes. A la lueur de la lampe à huile, on ravaude, on répare outils et paniers, on trie de la ficelle, on chante, on raconte des histoires. Maintenant que les journées ont rallongé et que les températures se sont radoucies, on travaille plus tard. Les filles iront se coucher en même temps que leur mère et les hommes discuteront toute la soirée en fumant et en buvant de la grappa.

Citation tirée du roman d’Élise Valmorbida, Maria Vittoria.

maria vittoria

 

Le mardi sur son 31 #9

noeud papillon

Ce rendez-vous hebdomadaire a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de proposer une citation de la page 31 de sa lecture en cours…


Les enfants profitèrent de cette liberté jusqu’à ce que la mère de David et son beau-père arrivent à leur tour à la plage. Ils déjeunèrent d’un pique-nique et les visages des deux amis se fermèrent comme deux huîtres effrayées par des pêcheurs. Ils se baignèrent, jouèrent au foot en essayant de prendre les bonnes décisions et d’éviter ainsi les remontrances de l’adulte. Puis, repu de bières et de victoire sur faciles, son beau-père ne fit plus attention à eux-mêmes. Alors, David sortit de son apnée pour retrouver un peu d’oxygène et d’en bonne humeur.

Citation tirée du roman de Jerome Louby, Le douzième chapitre.

BF7DD9D4-7BA8-43BE-82C2-E0E1C2F40889