Le mardi sur son 31 #38

noeud papillon

Ce rendez-vous hebdomadaire a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de proposer une citation de la page 31 de sa lecture en cours…

Quand on s’est approchés d’elle, et avant même qu’on ait pu dire quoi que ce soit, elle s’est jetée dans mes bras, elle m’a serrée à m’en étouffer, c’était vraiment désagréable, et elle s’est rassise là, juste à côté, pour attendre avec nous, comme si elle était de la famille. Elle essayait de se rendre utile, elle nous apportait à boire, et elle allait régulièrement aux nouvelles. J’ai fini par la laisser faire, j’étais si fatiguée, si perdue.

Citation tirée du roman de Constance Rivière, Une fille sans histoire

9782234088221-001-T