Le nouveau de Tracy Chevalier

CVT_Le-nouveau_8247

Le nouveau de Tracy Chevalier

Éditions Phébus

Sortie le 07/02/2019

Note : 3/5


 

Osei est le nouvel élève d’une classe de CM2. À l’âge où rien échappe, où tout se dit, où la diplomatie n’est pas de mise, être nouveau n’est pas simple… Mais quand vous ajoutez à cela une couleur de peau, être nouveau devient vite compliqué. Alors qu’il croit trouver une alliée en la personne de Dee, Osei va être confronté à la méchanceté et au racisme… Comment y faire face ? Comment trouver la force de continuer ? Comment apprendre aux autres qui on est vraiment ?

Le nom que je porte vient des rois ashanti, il signifie « noble ».

Ce roman de Tracy Chevalier est particulier. Pour ceux qui connaissent et apprécient l’auteur, ce livre peut dérouter.
On est loin de son univers, du travail minutieux autour d’une ambiance, d’un thème, de personnages. Mais elle arrive à transposer le célèbre Othello de Shakespeare dans une cour d’école, à notre époque ! Et j’ai trouvé que ça fonctionnait plutôt bien…

Dès l’instant où le garçon avait pénétré dans la cour ce matin-là, Ian avait senti le monde basculer. C’était cela qu’on devait ressentir lors d’un tremblement de terre, le sol qui se déplaçait sous vos pieds et se recomposait, sans qu’on ne puisse s’y fier.

On sent le drame arriver, on voit se dessiner les forces et les faiblesses de chacun, on attend que quelqu’un bouge et qu’il contre cette haine et ce racisme latents…
Parce que ces enfants, finalement, c’est comme si c’étaient nous, adultes : rivalité, attirance, trahison, amitié et menaces… Quand les émotions débordent, rien de bon ne peut arriver…

Dans une certaine mesure, le racisme manifeste était plus facile à gérer. C’étaient les remarques détournées et les actes ambigus qui le blessaient le plus.

Un grand merci à NetGalley et aux Éditions Phébus pour leur confiance…