Les fleurs sauvages d’Holly Ringland

9782863744840-001-T

Les fleurs sauvages d’Holly Ringland

Éditions Fayard Mazarine

Sortie le 02/05/2019

Note : 4/5


 

Quand Alice arrive à Thornfield, c’est accompagnée de sa grand-mère, June, qu’elle ne connaît pas. Alice a 9 ans et elle vient de perdre ses parents dans l’incendie de leur ferme. Elle est perdue, apeurée et elle a la tête remplie de questions. Mais si, au fil du temps, elle se s’est en sécurité et aimée à la ferme aux Fleurs, elle éprouve vite le besoin de respirer loin de June, de ses silences et de ses trahisons…

Les contes de fées lui avaient appris qu’en matière de famille les choses n’étaient pas toujours ce qu’elles semblaient être.

Holly Ringland signe ici un très beau premier roman. Rempli de thèmes multiples, c’est avant tout un roman sur l’amour, ce qu’il nous pousse à faire et à endurer… Qu’il s’agisse de l’amour filial, charnel, viscéral ou loyal, ce sentiment si fort devient bien fragile quand il est malmené…

Alice est une petite fille dont le regard noir du père pousse à s’évader dans les livres. June est une grand-mère que les souvenirs attirent toujours vers sa flasque de whisky. Candy et Twig sont des femmes que la vie a meurtri. Si toutes vivent ensemble, se soutiennent et se protègent, elles se déchirent aussi…
Alice croit alors que suivre son propre chemin s’est fuir, se couper de cette vie et quitter ses femmes qui l’aiment. En partant, elle pense laisser son passé derrière elle mais l’histoire se rejoue…

Ce roman est bien écrit, rythmé, avec des personnages attachants et une histoire qui se tient.
C’est à la fois une histoire de femmes, de famille et une ode à l’Australie… C’est aussi une belle leçon de vie, et accepter un retour en arrière pour mieux avancer ensuite…

La vie va de l’avant, mais ne se comprend qu’en regardant en arrière. Vous ne pouvez pas voir le paysage qui vous entoure tant que vous êtes à l’intérieur.

Comme Alice, prenez la main que June, Sally ou Agnes vous tendent et partez apprendre le langage des fleurs…

Merci à NetGalley et aux Éditions Fayard Mazarine pour leur confiance…