Throwback Thursday Livresque 2020#16

retour2

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous retrouve pour notre rendez-vous du jeudi : le Throwback Thursday Livresque. Si vous ne connaissez pas la définition de ce rendez-vous, le principe est simple :

Ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Vous pouvez retrouver tous les articles sur le blog de Carole, my-boOks.

Le thème de cette semaine est : une couverture qui vous déplaît

Il est pour moi évident que la couverture des romans est essentielle dans le choix de lecture. Excepté pour les auteurs que je connais et que je lis sans rien en savoir, la couverture peut déclencher un achat. De même, une couverture qui ne m’attire pas ne me fera pas lire le résumé du livre… Voici une de celles dont je me souviens :

517rum1vx2L._SX210_

 

Voici ce que j’en disais à l’époque :

Nelly est une femme, une mère, une maîtresse… C’est aussi une comédienne, et elle joue une pièce de Pirandello… Mais c’est avant tout un être blessé et totalement anéanti par amour pour un homme qu’elle a quitté 6 mois plus tôt et qu’elle retrouve lors d’une représentation…

Ce n’est pas mon premier roman de Véronique Olmi et heureusement ! J’avais beaucoup aimé ses précédents romans mais celui-ci ne m’a pas plu. Il est toujours écrit avec une belle écriture, des phrases courtes aux mots bien choisis, mais l’histoire m’a parue creuse, sans consistance.

Je n’ai pas pu m’assoir aux côtés de Nelly et pleurer avec elle sur cet amour perdu et impossible…

 

Et vous, avez-vous lu ce roman, connaissez-vous ce roman ?

A quoi pensez-vous quand on évoque ce thème ?

A la semaine prochaine…