Throwback Thursday Livresque #7

retour2

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous retrouve pour notre rendez-vous du jeudi : le Throwback Thursday Livresque. Si vous ne connaissez pas la définition de ce rendez-vous, le principe est simple :

Ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Vous pouvez retrouver tous les articles sur le blog de Carole, my-boOks.

Le thème de cette semaine est : couverture festive

J’ai eu un peu de mal à trouver un roman dans le thème. Non pas que toutes les couvertures des livres que je lis soient ternes et sombres, mais elles ne sont pas non toujours très colorées et enjouées. J’ai donc décidé de vous proposer celle du roman d’Allison Pearson, La nouvelle vie de Kate Reddy.

 

61f1GM1hHEL

 

Voici ce que j’en disais à l’époque :

Je tiens avant tout à remercier Babelio et les Éditions Cherche Midi pour l’envoi de ce roman. Ce fut 589 pages de lecture plaisir !!

Kate Reddy va avoir 50 ans… Elle se demande où est passée la jeune femme confiante, sûre de son image, passionnée et passionnante qu’elle était à 20 ans. L’explication se trouve peut être au sein de son couple en perte de vitesse, de ses deux enfants adolescents qui lui parlent en ne levant jamais les yeux de leur téléphone ou de leur console, de cette vieille maison qui est aussi belle que coûteuse, ou de ce travail qu’elle a quitté et qu’elle a peur de ne pas retrouver… Parce qu’avoir 50 ans, c’est regarder en arrière, digérer le présent et rêver de l’avenir…

Voila un roman à la Bridget Jones. Kate, personnage au centre de cette histoire, est une femme nostalgique et qui n’accepte pas cet anniversaire qu’elle redoute. Elle ment sur son âge pour retourner un travail, elle refuse de regarder la réalité de son quotidien auprès d’un mari absent, et elle cherche à ne pas briser les relations tendues avec ses enfants. Malgré tout ça, elle espère toujours et ne baisse pas les bras.
Sur un petit air détaché, Allison Pearson livre ici un roman sans fard sur les difficultés de vieillir, les questions incessantes d’une femme devenue mère et qui s’est perdue en tant qu’amante. Elle nous offre, sous couvert d’humour et de bons mots, la vie d’une femme comme vous et moi (excepté l’amant millionnaire je vous l’accorde) qui se bat pour ne rien oublier de ce qu’elle est…

 

Et vous, avez-vous lu ce roman, connaissez-vous l’auteur ?

A quoi pensez-vous quand on vous dit couverture festive ?

A la semaine prochaine…